Style : Rock
Production : Barclay
Sortie : 9 mars 2018

Attendus au tournant, les cinq compères qui composent Feu! Chatterton font leur retour cette année avec L’Oiseleur. Dès 2014, ils montaient sur scène lors des dates de Fauve, ces vieux frères qui ont fait tant de bruit lors de deux années bien remplies. En 2015, Ici le jour (a tout enseveli) voyait le jour, il avait fait parlé de lui des mois durant grâce à une tournée hexagonale rythmée et très suivie par le public. Les deuxièmes albums sont souvent les plus compliqués, il s’agit de prouver à tous que le succès du premier n’était pas un coup de chance.
Après deux années de silence, on retrouve donc les rockeurs parisiens emmenés par leur chanteur emblématique Arthur Teboul. Fin novembre 2017, leurs fans retrouvaient le sourire suite à la publication du premier single « Souvenir ». Un clip de plus de 6 minutes monté à partir de vieilles images faisant référence au titre du morceau. Fauve a disparu, le quintette a survécu. Deux semaines après, « L’ivresse » arrivait à son tour sur la toile. Le chanteur semble possédé, le rôle paraît taillé pour lui ! Un clip remarqué grâce au jeu des acteurs, celui-ci mériterait d’ailleurs plus de vues. Le travail de l’image fait partie intégrante des groupes contemporains, faut-il encore savoir l’utiliser. On continue de découvrir petit à petit cet album suite à la publication de « Ginger », 3ème morceau extrait de L’Oiseleur. Dans ce dernier clip, Fleur Geffrier et Florent Lumbroso interprètent visuellement le morceau dans un décor enneigé. Sombre et rythmé, ils nous entraînent dans une course haletante au cœur de la nuit. Le reste de l’album oscille entre des morceaux très calmes comme « Erussel Baled (les ruines) » ou un peu plus punchy, au moins dans les refrains, comme dans « Grace ».
On retrouve dans cette écoute l’univers musical du groupe et ses lyrics toujours aussi travaillés. Pour le live, une vingtaine de dates est pour le moment annoncé, on a déjà hâte de les retrouver sur scène pour défendre ce nouvel opus. Feu! is back !

Inclus notamment : « Souvenir », « Ginger », « L’ivresse »
Coup de cœur : « La fenêtre »