Mademoiselle K : « Mon besoin de voir autre chose est récurrent »

Mademoiselle K Nantes

Le rock, sa féminité

Un début de tournée au Bataclan pour Mademoiselle K qui jouera à Nantes une semaine après. Son concert est d’ores et déjà complet ! Voilà 11 ans que Ça me vexe, son premier  album, est sorti et malgré les années qui passent Mademoiselle K ne change pas tant que ça. Le public est toujours présent comme le prouve la forte participation à son crowfunding afin de sortir Sous les brûlures, l’incandescence intacte en septembre dernier.

 

Sous les brûlures, l’incandescence intacte que signifie ce titre pour vous ? Quoi qu’il se passe restons-nous les mêmes ?

Quoi qu’il advienne il y a cet endroit lumineux au plus profond de nous qui reste inaltérable.

Votre dernier album est sorti en anglais, pourquoi ce nouveau revirement ? Certains artistes disent qu’ils préfèrent dire certaines choses en anglais et d’autres en français, c’est votre cas ?

Ça n’est pas un revirement, au contraire je trouve que ça s’inscrit dans une certaine continuité. Changer de trajectoire, explorer de nouveaux sons, sortir de son confort, rencontrer de nouveaux musiciens, partir loin, puis revenir, que ce soit dans l’espace ou entre les langues, sont des choses qui font partie de mon cheminement.
Dès que j’ai la sensation que quelque chose en moi se fige un peu trop, je bouge.

On retrouve de plus en plus de touches électroniques dans les albums actuels, était-ce une volonté dès le départ pour le votre ?

Mes choix sonores sont souvent pensés longtemps en amont. Pas de « last minute » sur ce terrain là.

Vos live seront-ils complètement modifiés du fait de ces compositions moins rock ?

Heureusement ! Comme mes albums je ne tiens pas à ce que toutes mes tournées se ressemblent, je ne pense pas que le set soit moins rock pour autant.

Dans la vie, qu’est-ce qui vous vexe le plus ?

L’indélicatesse.

Déjà 5 albums à votre actif, aucune lassitude ? Un besoin de voir autre chose ?

Mon besoin de voir autre chose est récurrent et jusqu’à présent ça a toujours porté ses fruits. Tant que j’aurai l’envie de chanter des chansons et de monter sur scène, je le ferai. Le jour où ce ne sera plus le cas j’arrêterai.

Votre nouvelle tournée démarre, un mot sur votre première date au Bataclan ?

Ce sera mon deuxième concert au Bataclan et je ne dirais qu’une chose : sous les brûlures l’incandescence intacte.

 

Mademoiselle K le 29 novembre au Ferrailleur
Sold Out

Propos recueillis par Alban Chainon-Crossouard
© Photo : Raphaël Lugassy