Republik

« Elements » – LADTK
Frank Darcel est de ceux que l’on classe d’emblée au Panthéon du rock français. Dans la famille « rock européen et élégant », un statut conquis il y a plus de trente ans lorsqu’il œuvrait dans l’un des groupes français des plus marquants de sa génération, Marquis De Sade. Groupe rennais dont Robert Smith dira à l’époque dans les colonnes du NME que c’était le seul groupe avec The Cure dans lequel il aurait aimé jouer… Classe non ? Et le pedigree de notre homme ne s’arrête pas là. Fondateur d’octobre puis Senso, auteur d’un album solo, guitariste et producteur des premiers albums d’Etienne Daho (« Le grand sommeil » et « La Notte, la notte »), avant de partir vivre au Portugal et aligner les disques d’or en produisant deux stars locales, GNR et Paulo Gonzo.Installé au soleil, Frank est devenu écrivain. Auteur de plusieurs romans. Et l’histoire aurait pu s’arrêter là. Mais de retour en France, le rock l’a à nouveau titillé, avec l’écriture de livres tout d’abord (ROk) puis il n’a finalement pas résisté à l’envie de reprendre sa Gibson. Il nous revient donc avec son nouveau projet Republik et cet album au casting prestigieux : Yann Tiersen, Tina Weymouth et Chris Frantz de Talking Heads, le saxophoniste James Chance, Wendy James de Transvision Vamp, Christian Dargelos des Nus, Yann Le Ker de Modern Guy et Xavier Géronimi (Bashung, Daho, Indochine…). Résultat brut et toujours élégant, douze titres chantés en anglais, en allemand, et en français pour un rock littéraire et sensible. Il valait le coup d’attendre…
A classer entre Tom Waits et Marquis de Sade

Powered by